« Au fil de l’histoire »

 Le traité de paix signé le 28 juin 1919, dans la galerie des glaces du château de Versailles, mit fin à la Première Guerre mondiale entre l’Allemagne et les puissances alliées et associées.

 Pendant les 1920, un mouvement d’euphorie et de libération envahit la France. Le peuple français redécouvre le plaisir de s’amuser et toute la société retrouve un intérêt pour la culture. Les années 1920 deviennent les années folles, synonymes d’un bouillonnement et d’une effervescence.

 En Allemagne, la crise économique mondiale gagne également Berlin en 1929 ce qui conduit 664 entreprises à la faillite. Le nombre de chômeurs atteint 450 000 personnes. Jusqu’en 1932, la production industrielle de la ville se retrouve réduite de moitié et le taux de chômage atteint 30,8%.

Le 30 janvier 1933, Hitler devient chancelier de l’Allemagne.

  Avec une rapidité foudroyante et par des moyens tout à fait illégaux, Hitler va asseoir sa dictature en dépit de la faible représentation de son parti au gouvernement et au Reichstag.

  Dès le lendemain de son investiture à la Chancellerie, Hitler dissout le Reichstag et prépare de nouvelles élections pour le 5 mars 1933. Dans le même temps, il trace ce que son chef de la propagande, Josef Goebbels, appelle « les grandes lignes de la lutte armée contre la terreur rouge ».

Mein Kampf (mon combat) par Adolf Hitler ou le livre interdit aux français.

 Au mois de mai 1934, paraissait une analyse du livre interdit reprenant les points omis lors de sa traduction française.

Source : HB-livres

Vous remarquerez au bas de ce fascicule la dédicace du Maréchal Lyautey. Le document sera exposé lors de l’exposition de la commémoration les 30 et 31 mai 2020 à Huppy.

 Pour les connaisseurs retrouvez tout le contenu du fascicule MEIN KAMPF

Poursuivre sa lecture en cliquant sur:  « Au fil de l’histoire »