LES ORIGINES DU NOM

Ecrire l’histoire d’un village n’est pas chose aisée pour les néophytes que nous sommes!

  Par où commencer ? Quelle est la meilleure entrée en matière pour captiver d’entrée l’attention du lecteur ? Sans-doute l’origine du nom quand il semble sortir des ordinaires. MACHINVILLE, TRUCVILLE,  CHOSECAMPS, TRIFOUILLIS AU VAL ! ou AU MONT!

HUPPY, çà c’est pas banal !

  C’est d’ailleurs ce qu’ont pensé quelques grosses têtes  qui ont cherché ou inventé l’origine.

  Nous allons reprendre ces écrits en y ajoutant quelques versions glanées çà et là parmi des témoignages oraux, qui, nous le savons, sont toujours à prendre avec prudence même s’ils ont traversé les siècles sans jamais rencontrer vraiment de contradictions ou de démentis formels, tant ils paraissent aussi plausibles que ceux de nos éminents chercheurs.

  Nous présenterons donc sur ce site de l’ASPACHuppy l’ensemble de ce que nous avons recueilli sur les origines de ce nom HUPPY.

Voici les onze origines possibles et recensées que nous allons argumenter :

  • 1) de renard ;
  • 2)  de Huppy hameau de Douvrend ;                                                   
  • 3) de famille de Huppy ;
  • 4) de huppe ;    
  • 5) de houppe ;
  • 6) de houppier ;
  • 7)  de haut pays ;
  • 8) de Notre Dame d’O.Pie ;
  • 9) de aux puits ;
  • 10) de aux pies ;
  • 11)  de domaine de Huppo ;

Nous avons également des noms de villes ou de villages dont le nom approche celui de Huppy. Nous les indiquons avec leur département et code postal;

  • UPIE   (Drome 26120 Chabeuil) ;
  • APPY  (Ariège 09250 Luzenac) ;
  • HUPPAIN (Calvados 14250 Port-en-Bessin) ;
  • CHEPPY (Meuse 55270 Varenne-en-Argonne) ;
  • OPPY (Pas-de-Calais 62165 Bailleul-sur-Berthoult) ;
  • HOUPPEVILLE (Sein-Maritime 76230 Bois-Guillaume) ;
  • CHEPY (Somme)
  • HOUPLINES (Nord 59116) ;
  • ROUPY (Aisne  02) ;
  • OPIO (Alpes-Maritime) ;
  • PIA (Pyrénées-Orientales)

et peut-être d’autres lieux ?

Développons les argumentations des différentes hypothèses

1) RENARD

Selon René DEBRIE, docteur es-lettres, HUPPY viendrait de VULPE.

Il cite, dans « Prononciation et étymologie des noms de lieux habités » EKLITRA n°17 page 66, aux archives départementale de la Somme en 1974, ceci:

VULPE « RENARD »

HUPPY « UPI »

J-BLED (393) metairie

Gys (527) anciennes graphies

Dau (538) VULPIACUM (gamillscheg)

Lat. Vulpes (renard)

Racum (suffixe.douteux)

CRI : QUID: Le renard glapit ou jappe

Donc vient de RENARD

2) Huppy hameau de Douvrend :

  Dans la Seine-Maritime sur la commune de Douvrend, il existe un hameau portant le même nom avec la même orthographie, HUPPY. En fin d’année 1992, Claude PIETTE a visité ce hameau et rencontré le propriétaire de ce petit manoir afin de connaitre s’il existait une relation entre les deux communes. Rien ne semble apparaître d’une quelconque relation entre les deux communes. Quelques années auparavant, en 1976, M. Jaques BUIRET, maire de Huppy, avait également effectué cette même démarche avec la commune de Douvrend. La réponse était identique : Aucune relation.

Ci-après le courrier de M. Henri CAHINGT

(Source: archives ASPACHuppy)

  Après sa visite à Douvrend Claude PIETTE dessine, les 3, 4 et 5 janvier 1993, ces trois dessins du hameau de HUPPY de la commune de Douvrend. Dans le diaporama ci-dessous ses dessins ainsi que les photos correspondantes.

3) Famille DE HUPPY :

  • Armoiries de la famille DE HUPPY: Trois huppes sur fond bleu avec chevrons or.
  • Lucien GROUÈ, dans son ouvrage  Aux confins de la Picardie et de la Normandie, page 176 cite: WAIGNARD,  nomme un certain Jean de Haucourt seigneur d’Huppy qui a porté d’or à trois pales de sable trois bandes verticales noires sur fond jaune.
  • Vitrail du chœur de l’église de Huppy sur lequel on découvre dans les carrés du bas à droite et à gauche les couleurs d’or à trois pales de sable trois bandes verticales noires sur fond jaune de Jean de Haucourt seigneur d’Huppy.
  • Un nouveau martyr Picard : Louis Vulphy DE HUPPY.
  • Le nobiliaire de Ponthieu et de Vimeu par le marquis de BELLEVAL 1876. Pages 506, 507, 508, 509 et 501 se rapportant à la famille DE HUPPY.

4) HUPPE :

  • Définition de huppe du Petit Larousse :
  • Nom féminin du latin upupa. 1) Touffe de plumes que certains oiseaux ont sur la tête. Synonyme de Houppe. 2) Oiseau passereau insectivore d’Eurasie et d’Afrique, de la grosseur d’un merle, au plumage roux barré de noir et de blanc sur les ailes, doté d’une crête de plusieurs plumes sur la tête. (Genre Upupa; famille des upupidés.)
  • Lucien GROUÈ, dans son ouvrage  Aux confins de la Picardie et de la Normandie, édition PAILLARD Abbeville 1992, nous trouvons sur Huppy: Selon René DE BELLEVAL, WAIGNARD, LA GORGUE DE ROSNY et Michel POPOFF, le seigneur d’Huppy a porté les armoiries suivantes: « D’azur au chevron d’or accompagné de trois oiseaux, deux en un »,
  • WAIGNARD et René BELLEVAL nomment ces trois oiseaux des huppes, ce qui incite à faire le rapprochement des deux mots: HUPPE et HUPPY.
  • Par contre Michel POPOFF les appelle Vautours?

  La huppe fasciée est rarement observée dans notre région du Vimeu. Ce n’est pas son lieu d’habitat. Néanmoins, dans le village de Huppy le 1 mai 2018, nous avons eu la surprise d’avoir une upupa prendre demeure quelques jours dans la commune, puis elle s’est tournée vers d’autres contrées. Nous avons immortalisé cet événement avec ces quelques photos.

Une HUPPE à HUPPY c’est pas courant!

TOUT SAVOIR SUR LA HUPPE FASCIEE

5) HOUPPE :

  • Nom féminin (de francique huppo, touffe) 1) Touffe de brins de laine, de soie,de duvet. Houppe à poudre le riz. 2) touffe de cheveux dressée sur la tête. Huppe.

  Depuis des siècles il y a eu du tissage à Huppy. Dans chaque foyer on tissait en famille après la journée de travail. Le CIS patrimoine dans sa réunion du 6 octobre 2006, a traité ce sujet : Le tissage à Huppy.

6) HOUPPIER :

  • Définition de houppier du Petit Larousse :
  • Non masculin. Ensemble des ramifications portées par la tige d’un arbre au-dessus du fût.

  En Picardie on appelle houppier un arbre ébranché auquel on ne laisse que la tête. Cette pratique s’effectue principalement sur les saules que l’on rencontre  près des mares et de petits cours d’eau, on les nomme des têtards. La langue picarde les appelle des seux. L’origine du nom Huppy pourrait également venir de ce mot car il existait dans le village de nombreuses mares aujourd’hui disparues, seule celle de Trinquies est encore visible.

7) HAUT PAYS :

  L’origine du nom pourrait également venir de haut pays. Sur le plateau du Vimeu, Huppy culmine entre 76 mètres au plus bas, dans les pâtures de la vallée sèche allant vers Limercourt à travers les bois et 111 mètres au plus haut, à la sortie du village vers Grébault-Mesnil. Le point bas du village et l’endroit où toutes les eaux se déversent longeant les murs du château pour traverser la route d’Abbeville. L’église Saint-Sulpice de Huppy se trouve à 98 mètres au dessus du niveau de la mer. Pour marquer ce niveau une borne en grès indique l’emplacement exact. Elle se situe à l’angle sud-ouest du transept sud de l’église et repérable par sa saillie de 5 cm. 

  Dans le narthex de l’église, sur le mur sud est gravé ce signe daté 18∧19. Cette marque figurant sur ce mur, positionne l’église de Huppy sur la carte de l’Académie. On appelle plus communément celle-ci carte de CASSINI. Elles sont les premières cartes topographiques et géométriques établies à l’échelle du royaume de France par la famille de CASSINI, de père en fils au XVIII siècle. Elles sont basées sur la triangulation. Le triangle étant la seule figure géométrique indéformable.

8) NOTRE DAME D’O PIE :

La chapelle Notre-Dame de Pierregot est dite Notre-Dame d’O Pie ou Notre-Dame d’Hupy.

  Remarque: Afin de clarifier l’orthographe de HUPY, orthographié sur cette page du conseil général des Hauts de France, HUPPY avec deux P L’ASPACHuppy, suite à ses recherches sur le nom du village de Huppy, prendra comme référence l’orthographe avec un seul P.  HUPY. Ceci pour ces trois raisons comme l’indique: 1) la carte Michelin,  2) sur d’anciens documents d’archives cet orthographie fut celle de la commune, 3) les cartes de Cassini de Notre-Dame d’Hupy à Pierregot et celle de Hupy.

  Claude PIETTE en janvier 1988 (au cours d’un de ses circuits dessins) a découvert l’église de Pierregot (extérieur seulement) au nord d’Amiens. Il en avait fait un dessin répertorié sous le n°40 de la série D. Ce n’est que quelques années après, en mai 1991, qu’il visita la chapelle Notre-Dame d’Hupi ainsi nommée sur les cartes Michelin. Celle-ci était à l’abandon,  portes fracturées, mobiliers totalement disparus, vitraux cassés, fenêtres béantes, envahies par les oiseaux. Des déchets de pique-nique jonchaient le sol, au carrelage labouré, boites de conserves, barquettes de plats préparés et même des excréments, papiers toilette et traces d’urine s’éparpillaient sur le sol, une vision insoutenable. Les abords de l’ancien cimetière n’étaient pas mieux traités. Une très vielle croix de grès avait même été volée. Quelques monuments funéraires profanés étaient encore là. Sur les murs extérieurs de nombreux graffitis étaient inscrits par des promeneurs. Sur les murs intérieurs, pas mieux traités, subsistait pourtant quelques plaques ex-voto qui avaient échappé aux profanations, fixées trop solidement peut-être? Sans pour autant être intactes, celles-ci ayant subi des jets de cailloux ou autres projectiles. Mais elles étaient encore présentes, authentifiant le nom de cette chapelle abandonnée. Au milieu de celles dédiées aux remerciements à Dieu, au seigneur ou à Jésus, il en restait deux faisant état de remerciements à Notre-Dame d’O Pie (une sainte, la vierge certainement!) ainsi nommée qui était totalement inconnue de Claude PIETTE. La dénomination du nom de Notre-Dame d’HUPI sur les cartes Michelin, pourquoi et par qui, cela reste un mystère?   D’où le rapprochement que nous pouvons en faire avec l’origine du nom du village de Huppy.

 

  Un rapprochement avec le nom de notre village semblerait pourtant logique! Bien que jamais évoqué par nos « grosses têtes chercheuses ». Cela reste pourtant une hypothèse qu’il nous parait  bon de citer et qui en vaut bien d’autres.

  Il est intéressant de regarder ce complément de trois pages manuscrites de Claude PIETTE dans ce diaporama: il s’agit des études faites par Roger JOUY, le père DAIRE, l’instituteur TEMPEZ, Gilbert BOUSSART et Albert DAUZAT.   

   

  Les curiosités de la chapelle d’O Pie à Pierregot sont ses blochets.  Dans In Histoire et Traditions du Pays des Coudriers, n°1 octobre 1990, Roger JOUY tente de décrire les neuf blochets et de leur trouver une signification. Pour chacun d’eux, il donne d’abord l’interprétation communément retenue puis l’interprétation alchimique telle que la donne Gilbert BOUSSARD dans une communication à la Société des Antiquaires de Picardie en 1978. Il fait ensuite un commentaire personnel.   

 

9) AUX PUITS :

  D’après les fouilles organisées au cours des travaux de l’autoroute A28, il semblerait que Huppy prit naissance sur le site de l’actuel hameau de Trinquies. Ce village bâti de bois et de torchis se serait déplacé jusque l’actuel village de Huppy, suite aux incendies, épidémies, guerres et à la pollution de l’eau , déjà. Ce serait à cet endroit, à 98 mètres au-dessus du niveau de la mer, qu’était édifié le puits alimentant les populations. C’est probablement de ce lieu où se situaient les puits que pourrait éventuellement venir l’origine du nom HUPPY – AUX  PUITS!  Une version  qui en vaut bien d’autres?

  Un puits, peut-être le plus vieux du village avec celui du château du XV siècle, se situe route nationale Huppy. Son diamètre est de plus 1 mètre 50. Retrouvez dans  le diaporama ci-dessous les photos de ces deux puits ainsi que l’article du prix du patrimoine pour la restauration des puits de Huppy.

10) AUX PIES:

Définition:  PIE

  Une légende dit qu’un berger, voyant des pies gratter le sol toujours au même endroit,  fut intrigué par ce comportement. Celui-ci, après avoir creusé, trouva une statue! Une autre version prétend que le berger voyant une pie, qui ne cessait de tournoyer à un endroit précis, découvrit  cette statue enterrée, d’où cette version contredite par d’autres hypothèses! Nous ne pouvons pas affirmer que cette argumentation sur l’origine du nom de Huppy soit la plus tangible.

11) HUPPO (Domaine de):

(Source: archives ASPACHuppy)

  Nous venons d’énumérer les onze possibilités susceptibles d’être à l’origine du nom Huppy. Nous les avons détaillées après de longues recherches. Une d’elles serait-elle la bonne? Nous l’ignorons. Peut-être que la douzième sera celle du véritable origine du nom Huppy!

  Des rapprochements peuvent également être envisagés avec le nom d’autres villages. Ceux-ci ayant des ressemblances ou des similitudes dans l’orthographe de leur nom. Nous détaillons ci-dessous les concordances.   

CHEPY dans le Vimeu:     

   Le rapprochement fait avec ce village proche de Huppy provient des Seigneurs qui ont occupé depuis le 11éme siècle les régions du Vimeu et du Ponthieu. Dans le diaporama ci-dessous les recherches effectuées par la Section Patrimoine des Amis du CIS sur les Seigneurs de Huppy.

OPPY dans le Pas-de-Calais:

  Au nord-est d’Arras  le village de OPPY . Il se situe à une altitude de 59 mètres sur une superficie de 489 hectares, sa population était en 1991, de 329 habitants. Le village est cité WIPI en 1104, fut entièrement détruit pendant la grande guerre, son église, Saint Nicolas, fut reconstruite après 1918. Dans un de ses parcours dessin Claude PIETTE a dessiné ces quatre planches sur OPPY:

Dernier document:

Cette copie du courrier envoyé au Syndicat d’initiative de Gamaches le 15 novembre 1999. Ici encore une autre famille Huppy.